TV5 

Radio Télévision Jacmel Inter

Jacmel Inter © 2017.  Privacy Policy  

Developped by Tommythe3ntertainer

TV

CHANNEL 5

24/24

Regarder Tv5 Jacmel Inter

7:00 PM

Lundi-Mercredi-Vendredi

Jacob JANVIER presente 

 

5:00 AM

chaque matin avec

Pasteur Lenord Basile

9:30AM

Tous les matin avec

Enaise Celestin

11:30 AM

Chaque jour avec

Althemar Jefferson

2:00 PM

Avec Stanley Pantaleon

2:30 PM

tous les jours avec

Jacob Janvier

La photo du jour

NOS ÉMISSIONS Télévisées 

cliquez ici pour regarder

Le Point 

Tous les jours

présenté par

Wendell THEODORE

Cliquez ici pour regarder

7:00 PM

Tous les samedi L'equippe sportive de la RTV5 presente HEBDO SPORT de

7:00 PM a 9:00 PM

cliquez ici pour regarder

8:30 PM

Suivez tous les jours GRAND Jounal Jakmel

de 8:30 PM a 9:00 PM

cliquez ici pour regarder

VIDEOS POPULAIRES

02 AOUT 2017

03 AOUT 2017

04 AOUT 2017

05 AOUT2017

07 AOUT2017

9 AOUT2017

Ecouter

En ce moment sur Jacmel Inter

Top Music

8:30 AM

6:00 PM

Chaque Dimanche

Djalanta MOISE vous presente Moman Timoun

LE POINT  2 AOUT 2017 JEAN RODOLPH JOAZIL
LE POINT 5 Aout 2016 DANIEL SOUPPER  CHRISTIAN ROY FOMBRUN JOSEPH ZENNY
LE POINT 3 Aout 2017 Euvronie G Auguste & Antoine Rodon Bien-Aimé
LE POINT 4 Aout 2017 Kaliko Septan.metropolehaiti.com
LE POINT 9 AOUT 2017 Wilson Jeudy.metropolehaiti.com

cliquez ici pour regarder

 
LE POINT 10 Aout 2017 Jacques Jeudy
LE POINT 7 AOUT 2017 Johnson Napoléon - TPS

National -

Dans cet arrêté présidentiel, Jovenel Moïse commence d’abord par fixer le salaire minimum à 400 gourdes pour ceux qui fournissent 8 heures de travail par jour dans les institutions suivantes : production privée d’électricité ; institutions financières (banques, maisons de transfert, sociétés d’assurance) ; télécommunications ; commerce import-export ; supermarchés ; bijouteries ; galeries d’art ; magasins de meubles, de mobilier et d’appareils électroménagers ; magasins de matériel informatique ; entreprises de location de voitures ; entreprises de transport aérien ; entreprises de courriers, de transport de colis et de cargo ; entreprises de jeux de hasard (tenanciers de borlette, loterie, casino, etc) ; concessionnaires d’automobiles ; communication, agence publicitaire et presse (écrite, électronique, parlée et télévisée), sauf presse communautaire ; institutions scolaires privées ; institutions universitaires privées, institutions de santé privées, cabinet de médecins, polycliniques ; pompes funèbres ; agences maritimes et aéroportuaires ; cabinets de professionnels libéraux et de consultations ; agences de voyage et enfin les agences immobilières.

 

Ensuite, ceux qui fournissent 8 heures de travail par jour dans les secteurs suivants auront 350 gourdes de salaire minimum : bâtiments et travaux publics ; entreprises de location de camions et d’engins lourds ; entreprises de location de matériaux de construction ; entreprises de transport de matériaux de construction ; quincailleries ; autres institutions financières (coopératives, caisses populaires, institutions de microcrédit) ; commerce de gros ; magasins de livraison d’eau en vrac ; entreprises de transport terrestre ; imprimerie, photocopie, infographie, lithographie et services informatiques ; salon de coiffure et massage ; entreprises de nettoyage de vêtements ; industries extractives (mines et carrières) ; industries manufacturières tournées vers le marché local, industries d’embouteillage de boissons gazeuses, de jus, d’eau traitée, de brasseries.

 

Le locataire du Palais national fixe à 290 gourdes pour 8 heures de travail par journée les entreprises suivantes : hôtels et restaurants ; agriculture, sylviculture, élevage et pêche ; industrie de transformation de produits agricoles ; commerce de détails, sauf supermarchés, bijouteries, magasins de produis cosmétiques et de vêtements ; entreprises de transport maritime, presse communautaire, boutiques d’artisanat et maroquineries et enfin les autres services non marchands comme les organisations à but non lucratif, telles des ONG, des fondations, des associations, des coopératives de production et de services non financiers.

 

Pour 8 heures de travail par jour, le personnel de service à domicile recevra 200 gourdes. 350 gourdes pour la même durée pour ceux qui travaillent dans les industries d’assemblage tournée vers l’exportation et autres industries manufacturières tournée vers l’exportation. C’est surtout les syndicats de cette catégorie qui exigent un salaire minimum de 800 gourdes.

 

Dans un autre registre, 300 gourdes de salaire minimum pour 8 heures de travail pour les agents de sécurité privée et les entreprises de distribution de produits pétroliers.

 

En dernier lieu, ceux qui travaillent dans les écoles professionnelles privées et les institutions privées de santé employant plus de 10 personnes et qui offrent des services d’hospitalisation recevront 350 gourdes pour 8 heures par jour.

 

Cet arrêté abroge tous les arrêtés ou dispositions qui lui sont contraires. Il entre en vigueur dès ce mardi 1er août 2017.

 

Dans son adresse à la national jeudi, le chef de l’État avait expliqué sa décision de ne pas donner satisfaction aux syndicats du secteur de la sous-traitance qui réclament 800 gourdes de salaire minimum. http://lenouvelliste.com/article/174048/jovenel-moise-fixe-le-salaire-minimum-et-appelle-au-calme. Jovenel Moïse avait appelé à la patience en attendant le redressement économique du pays. Il a aussi appelé au calme et exhorte la population à ne pas se laisser manipuler par, a-t-il dit, « senkyèm kolòn k ap travay pou enterè etranje vin pote latwoublay nan peyi a pou fè envestisman nou bezwen yo pa fèt, pou oriante envestisè sa yo nan lòt peyi, pou fè anpil frè n ak sè n ki bezwen travay pa ka jwenn travay ». M. Moïse a promis des accompagnements sociaux aux ouvriers du secteur textile.

 

Mécontents, les syndicats des ouvriers ont rejeté la fixation du salaire minimum et entament une semaine de manifestation. La première journée de ce mouvement de protestation, lundi, n’a pas drainé la grande foule. Cet échec de la première journée est loin de pouvoir décourager Dominique St-Éloi, chef de file de CNOHA et fer de lance de la mobilisation. Il promet que les syndicalistes vont revoir leur stratégie afin de poursuivre la mobilisation.

Annulation des mandats d’amener : des distributeurs de produits pétroliers sont libres de leurs actions

National -

« On ne saurait parler de la remobilisation des forces armées sans tenir compte des militaires démobilisés », a indiqué le DG du ministère de la Défense, Louis Marcelin Daniel, le lundi 31 juillet, dans le cadre des Lundis de la presse. Ce dernier devait apporter des éclaircissements sur certains points d’ombre entourant les FAD’H, notamment la mission de cette nouvelle armée, la situation des militaires démobilisés, les nouveaux règlements de l’armée et la formation de son état-major.

 

Economie -

L’Administration générale des douanes met tout en œuvre pour répondre à sa mission qui se situe autour de trois piliers majeurs que sont une mission fiscale, une mission économique et une mission de contrôle. Au cours des quatre derniers mois, aucun de ces trois éléments n’a été négligé. Des performances titanesques ont été réalisées au cours de cette période. Ce qui confère un  certain satisfecit aux hauts fonctionnaires de cette institution. Ils étaient nombreux, les directeurs de l’AGD qui ont accompagné le directeur général lors de la publication de ces statistiques qui traduisent, soutient M. Janvier, la bonne performance de cette institution depuis son ascension à sa tête il y a un peu plus de quatre mois.

  Fox News, mis en examen, pour publication de fausses informations, sur demande de Trump

A la minute -

La chaîne d'information conservatrice Fox News, soutien de Donald Trump, a été assignée mardi par l'un de ses consultants qui l'accuse d'avoir publié, à dessein, de fausses informations défavorables aux démocrates à la demande du président des Etats-Unis, indique l’AFP.

 

Rod Wheeler,consultant pour la chaîne sur les questions de sécurité, police et justice, reproche à Fox News d'avoir monté de toutes pièces une histoire autour de l'affaire Seth Rich, employé au sein du comité national du parti démocrate (DNC), qui a été tué par balles mi-juillet 2016 non loin de son domicile de Washington.

Annonce à la fin de cette semaine des résultats du bac

A la minute -

La troisième correction relative aux copies des bacheliers a pris fin, hier lundi, a fait savoir en conférence de presse, Maxime Mésilas, directeur de l’enseignement secondaire, du ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle (MENFP)

Plus de 2000 correcteurs ont été mobilisés dans tout le pays, dont 1300 pour le département de l’Ouest, pour corriger les copies des huit matières retenues pour les épreuves du  baccalauréat.  

Edito

Tout se doulè !

Village Santé -

La douleur peut prendre diverses formes. Il y a la douleur aiguë, liée en général à une atteinte tissulaire brutale. Il y a la douleur chronique, celle qui persiste, résiste aux traitements sur une durée assez longue, elle découle en général d’une maladie ou d’une déficience…

 

La douleur peut être localisée au cou, au ventre ou à la tête, comme dans notre article sur les céphalées et leurs causes. Elle peut être diffuse comme la douleur du nerf sciatique qui commence au niveau de la naissance des fesses pour arriver jusqu’à la plante des pieds, et elle peut aussi être généralisée comme celle liée à l’accouchement où l’utérus, le périnée et presque tous les autres muscles du corps sont interpellés. La liste serait longue, mais vous avez sans doute compris.

 

La souffrance mentale, tout aussi douloureuse, est difficile à vivre. C’est pour cela que nous avons choisi de vous en parler aujourd’hui à travers le vibrant témoignage d’un artiste et ami qui nous raconte non seulement sa souffrance psychologique, mais aussi les maux et douleurs physiques que peuvent amener la dépression.

 

Si ça va mal, cela fera forcément mal. Il y a des traitements possibles pour chacune des causes de vos maux. Ne négligez aucune douleur et aucune souffrance sous aucun prétexte, ni parce que vous espérez que « ça va passer ». Consultez votre médecin.

 

Ti doulè, doulè sipòtab, doulè inevitab, gwo doulè, soufrans sikolojik, zanmim …. TOUT SE DOULÈ, e YO KA JERE !

Secteur textile

Le salaire minimum de 350 gourdes en vigueur ce 1er août

 

National -

La différence de vue est nette entre le grand argentier de la République et le patron des patrons. « On ne peut pas parler d’étranglement fiscal. La pression fiscale a baissé », a réagi le ministre de l’Économie et des Finances Jude Alix Patrick Salomon, lundi 31 juillet, en réaction à la position exprimée il y a quelques jours par le patron du Forum économique du secteur privé, Bernard Craan. « C’est vrai que trop d’impôts tuent l’impôt mais si l’on regarde bien, on verra que l’on essaie de repositionner les paramètres de gestion publique », a-t-il confié au journal, soulignant la nécessité pour l’Etat de collecter des ressources, de bien les gérer afin de fournir des services à la population.

Le parquet fédéral du Brésil réclame une peine plus lourde pour Lula

A la minute -

Le parquet fédéral du Brésil (MPF) a fait appel lundi de la condamnation à neuf ans et six mois de prison de l'ex-président brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, réclamant une peine plus lourde que celle prononcée par le juge Sergio Moro.

Economie -

Compte tenu des prévisions budgétaires pour l’exercice 2017-2018, le taux d’inflation sera autour de 11,4% en glissement annuel et de 13,4% en moyenne dans le pays jusqu’au 30 septembre 2018. Par rapport au budget rectifié, l’inflation devra reculer de  5 points en glissement annuel et de près de 2 % en moyenne annuelle. Le gouvernement risque de se tromper dans ses prévisions, d’après l’économiste Etzer Émile, en se référant aux performances du secteur agricole, au marché de change et à une éventuelle augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe.  

 

 

« Le taux d’inflation de 15, 8%, qu’a connu l’économie, s’explique par l’augmentation des prix des produits pétroliers à la pompe et les contre-performances du secteur agricole au cours des deux premiers trimestres de l’exercice fiscal, de -4% et -6% respectivement », a indiqué l’économiste Etzer Émile, précisant qu’avec l’augmentation des prix des produits pétroliers, l’État gagne environ 20 millions de gourdes supplémentaires par jour. Ce dernier croit qu’il serait quasiment impossible de faire reculer le taux d’inflation qui, d’après les prévisions du budget rectificatif, est de 16,6% en glissement annuel et de 15,1% en moyenne annuelle. L’économiste a avancé que, si le secteur agricole continue d’enregistrer des contre-performances et que le gouvernement décide d’ajuster les prix des produits pétroliers à la pompe comme convenu avec les syndicalistes du transport en commun, l’inflation aura toujours une tendance galopante.  

 

 

De l’avis de l’économiste, le gouvernement est trop optimiste. Il s’est appuyé sur le taux de croissance de 3,9% proposé  dans le budget 2017-2018 pour corroborer son affirmation. « Vu le climat actuel, il est difficile d’obtenir un taux de croissance de 3,9%. Pour moi, il sera autour de 1% », a soutenu M. Émile. Il a pris en compte également les prévisions de recettes du gouvernement à partir d’autres sources de financement. À travers les Bons spéciaux de la diaspora pour la technologie, le Fonds de syndication, le Fonds de solidarité interhaïtienne, le Fonds d’entretien routier, le Fonds de développement du tourisme, l’annulation de la dette du FMI et les autres fonds de contrepartie, le gouvernement prévoit  plus de 18,4 milliards de gourdes de recettes, un montant qui s’approche des prévisions des recettes douanières, estimées à 19, 09 milliards de gourdes.  

 

 

«  Ce sont, pour la plupart, des sources de financement innovantes puisqu’elles ne figuraient pas avant dans le budget. Mais j’ai des réserves sur les mécanismes à utiliser pour les collecter, et les procédures. Il faut avoir une loi pour la création d’un nouveau fonds. Ensuite, le secteur privé ne se montre pas trop intéressé à prendre les Bons du Trésor », a souligné l’économiste, précisant que quand on fait des prévisions irréalistes, on risque de déboucher sur des déficits budgétaires qui auront des impacts sur les indicateurs macroéconomiques dont l’inflation. Il est aussi prévu dans le budget un taux de change de 63,5 gourdes pour un dollar.  

 

Depuis plus deux ans, une inflation à deux chiffres s’accole à l’économie haïtienne. Cette situation pousse des employés contractuels du secteur public ainsi que des ouvriers de la sous-traitance à entamer des mouvements de grève et des manifestations de rue.  

Vacances ZOOM SUR HAITI

          (jacmel-Haïti )

         Courtoisie Radio Télé Jacmel Inter